Quel est le préavis pour une location étudiant

Administratif
preavis location etudiant

Le préavis de bail pour un étudiant n’est pas différent pour toute autre personne et il dépend du caractère du bail qui a été conclu avec le propriétaire. Selon la loi en vigueur, la durée du préavis pour une location non meublée équivaut à trois mois, et à un mois dans le cas d’une location meublée, en effet le préavis peut s’avérer contraignant pour un étudiant mais c’est une garantie indispensable pour le propriétaire afin qu’il dispose du temps nécessaire pour trouver un nouveau locataire.

Les démarches de préavis

Si un locataire veut quitter son logement, il doit savoir qu’il faut qu’il envoie au propriétaire une lettre recommandée de congé ainsi qu’un accusé de réception, le délai de préavis débute au moment où le bailleur reçois la lettre de résiliation du bail, le document en question doit contenir obligatoirement la date de disponibilité du logement en prenant en compte le préavis.

La réduction du préavis

Dans le cas d’une location nue, il est possible de réduire le délai de préavis à un mois mais uniquement dans le cadre de situations particulières prévues par la loi, mais il n’existe pas de règlements spécifiques pour les étudiants, et le seul moyen de bénéficier d’un préavis réduit c’est de correspondre à l’une des conditions suivantes:

  • L’acquisition d’un tout premier emploi.
  • Une mutation.
  • Une perte d’emploi.
  • Un nouvel emploi successif à une perte d’emploi.
  • Un locataire âgé de plus de soixante ans dont l’état de santé justifie le changement de domicile.
  • Un locataire percevant le RSA.

Il faut savoir qu’il est absolument indispensable de fournir les justificatifs nécessaires (lettre de licenciement, certificat médical, attestation RSA…).

Les erreurs à ne pas commettre lors de la résiliation du bail

La procédure de résiliation de bail est très réglementée, il y a donc un grand risque de se tromper, certaines erreurs reviennent fréquemment mais il est tout à fait possible de les éviter tout en considérant la nouvelle loi sur le logement:

  • Il faut prendre en compte le fait que la demande de résiliation de bail peut se faire uniquement à l’aide d’un acte d’huissier ou bien via lettre recommandée en plus de l’accusé de réception adressé directement au bailleur, il est très important alors de le faire correctement.
  • Une seule demande est insuffisante pour tous les locataires, en effet la demande de résiliation devra être signée par l’ensemble des signataires du bail de location.
  • Il est possible de quitter le logement avant la fin du préavis dans le cas où il y a un nouveau locataire mais en s’assurant d’avoir l’autorisation de quitter les lieux par le propriétaire.